Effet de l'administration post prandiale de l'analogue ultra rapide d'insuline versus administration pré prandiale d'analogue rapide d'insuline sur le contrôle métabolique dans le diabète de la mucoviscidose

MIRE

50 % des adultes atteints de mucoviscidose seront diabétiques en raison de l'augmentation de l'espérance de vie. Le diabète est un des facteurs de risque majeurs de l'atteinte pulmonaire, une valeur d'HbA1c > 6.5% multiplie par 3 le risque de décès.
La physiopathologie du diabète de la mucoviscidose implique un déficit insulino secrétoire précoce CFTR dépendant avec une hyperglycémie post prandiale corrélée à l'atteinte respiratoire et nutritionnelle. Le risque d'hypoglycémie augmentée s'explique par une diminution de secrétion de glucagon et une alimentation et insulino sensibilité très variable du fait des infections pulmonaires itératives. L'élément le plus corrélé à la survie est l'état nutritionnel. Or, l'alimentation est très variable, d'où la nécessité d'une insuline prandiale flexible.

Détails de l'essai

Autres
  • Catégorie : Autres - Diabète
  • Statut : En cours de recrutement
  • CRCM : Giens Mixte, Lyon Adulte, Marseille Adulte, Reims Mixte, Roscoff Mixte, Strasbourg Adulte
  • Localisation : Nationale
  • Investigateur : Pr Laurence Kessler (STRASBOURG)
  • Promoteur : Hôpitaus Universitaires de Strasbourg
  • Financement par Vaincre la Muco : Oui
  • Début appromatif : Août 2020
  • Fin approximative : Août 2024
Autres
  • Phase
    • Phase III
  • Type d'étude
    • Académique
  • Age
    • 18 ans et plus
  • Mutation
    • Indépendant du type de mutation